Chaque téléphone communique avec le réseau mobile, sans ce réseau il est impossible d’appeler ou de naviguer sur internet. Chacun des réseaux est géré par des opérateurs télécoms qui assurent la maintenance des antennes et de l’intégrité du réseau. Le tout est régi en France par l’ARCEP qui régule et surveille les opérateurs pour ne pas avoir de dérive forfaitaire et justifier d’une bonne couverture réseau à l’ensemble de la population.

Mais comment cela se passe à l’étranger, si vous quitter la France vous allez être déporté sur d’autre réseau mobile et du coup activer l’itinérance de votre téléphone. C’est ce que l’on appelle le roaming, le fait de pouvoir changer de réseau tout en ayant un seul interlocuteur, votre opérateur télécom.

Comprendre l’itinérance et les données mobiles à l’étranger

Vous avez certainement déjà pris l’avion ou tout simplement passer la frontière pour quitter la France, une fois que vous arrivez sur un territoire qui n’est plus couvert par votre opérateur, votre smartphone va rechercher un réseau compatible avec celui de votre fournisseur et s’y connecter. Il s’agit de partenariat et parfois même de filiale qui est installée hors de la France. À partir de ce moment vous allez recevoir un message de l’opérateur qui va se charger d’assurer l’itinérance de votre ligne, plus simplement de vous donner accès à vos services à l’étranger, en fonction de votre forfait vous allez avoir le droit de vous connecter à internet, démettre des communications et d’envoyer et de recevoir des SMS et MMS.

C’est une façon très simple de vous prendre en charge depuis l’étranger sans avoir à faire de demande ni procédure, c’est votre opérateur qui va traiter avec les différents fournisseurs que vous allez sollicité. Il n’existe pas vraiment d’acteur global dans le monde qui contrôle un seul et même réseau mobile. Cela peut s’expliquer de plusieurs raisons :

  • – Chaque zone du monde a ses particularités et la couverture mobile n’est pas toujours exécutée de la même façon selon les pays et les continents
  • – Pour des questions de rentabilité, un réseau mondial serait très compliqué à maintenir et surtout serait sous le coup de plusieurs juridictions, contrairement au réseau internet les antennes téléphoniques et les relais de communication son soumis aux règles du pays.
  • – Au niveau de la sécurité cela serait très compliqué a assumé, le jour ou le réseau viendrait à ne plus fonctionnait, c’est toute une partie de la planète qui viendrait à ne plus pouvoir utiliser son téléphone. À cela viennent se rajouter les questions gouvernementales où chaque gouvernement veut avoir la main sur les différents moyens de télécommunication.

Combien coupe l’itinérance ou le roaming ?

Il faut savoir qu’avant le 15 juin 2017, l’option de roaming pouvait être facturée au particulier et professionnel. En effet le simple droit de pouvoir utiliser votre téléphone depuis l’étranger était une option payante. Aujourd’hui cela est gratuit, ce qui n’implique pas que le prix des différents services est payant, en fonction de la zone géographique, du type de forfait que vous avez et surtout de votre utilisation.

Pour nous français, il existe globalement deux cas de figure avec les forfaits proposaient actuellement chez les opérateurs, vous voyagez dans un pays dans l’Union européenne ou vous voyagez dans un pays hors de l’UE. La tarification est très différente d’un cas de figure à l’autre. En cas de voyage à l’étranger, quelque soit la destination n’oubliez pas de vérifier que votre forfait comporte bien une enveloppe de data et de communication à l’étranger. Cela peut vous coûter relativement cher si vous oublier de désactiver votre itinérance de data et que vous n’avez pas d’enveloppe allouée à l’étranger dans votre offre.

Le tarif en vigueur est réglementé depuis peu, si vous êtes en Europe votre consommation de data sur internet est plafonnée à 3€ le giga si vous n’avez pas d’enveloppe de data dans votre forfait ou si vous avez dépasser ce quota. En revanche à l’étranger cela coûte bien plus cher et parfois peut atteindre des sommes astronomiques, certain cas de litige révèle des factures de plusieurs milliers d’euros pour des consommations par fois passive de la bande passante.

Comment éviter les mauvaises surprises à l’étranger en roaming

Si vous souhaitez éviter tout litige avec votre opérateur, il est fortement conseillé de ne pas activer vos données cellulaires à l’étranger, car il est possible de vous facturer des messages que vous ne receviez pas uniquement les données mobiles ou les appels que vous pouvez recevoir venant de France. La règle la plus simple et de vous renseigner chez votre opérateur. Cela est plutôt facile si vous avez un forfait sans engagement, si votre forfait est un minimum approvisionner de data, (forfait à plus de 10€ environ) vous allez avoir une enveloppe de data à l’étranger. Elle s’exprime en Giga à utiliser et renouveler tout les ans ou tous les mois en fonction des opérateurs et du type de forfait.

Une règle très importante à savoir également, votre opérateur est dans l’obligation de vous prévenir en arrivant dans le pays de destination des tarifs en vigueur dans la zone ou vous voyagez. Si vous ne recevez pas de message, cela n’est pas conforme à la législation et cela peut vous permettre de justifier votre consommation sans avoir eu d’informations sur les tarifs réels d’un potentiel hors forfait.

Comment désactiver le roaming sur son téléphone

En fonction de la marque de votre téléphone, vous allez pouvoir désactiver plus ou moins les différents filtres qu’il est possible d’utiliser pour limiter les communications de votre téléphone. Si vous ne voulais prendre aucun risque que vous soyez sur iOS ou Android vous pouvez passer votre téléphone en mode avion, à partir de ce moment votre smartphone ne va plus chercher à communiquer avec l’extérieur et il ne sera plus possible non plus de rentrer en contact avec l’appareil. Vous pouvez continuer à utiliser le Wifi sans problème et les applications qui s’y trouvent.

Sur iOS et Android vous allez pouvez désactiver les données cellulaires, la data mobile, refuser l’itinérance, si votre réseau de prédilection (votre opérateur) n’est pas disponible alors le téléphone ne cherchera pas à se connecter sur un autre réseau. Pour ce dernier cas, c’est un peu l’équivalant du mode avion si vous êtes déjà arrivé dans un autre pays. Le téléphone n’arrivera pas à accrocher votre réseau de prédilection et du coup n’essayera même pas de communiquer vers l’extérieur.