Le forfait sans engagement est une typologie d’offre qui est très demandée par le consommateur, car justement il n’engage pas le client à rester chez l’opérateur et à payer un forfait alors qu’il peut avoir la même chose chez un autre opérateur moins cher. Depuis que Free Mobile est arrivé sur le marché de la téléphonie, il faut avouer que la démocratisation des forfaits sans engagement est montée en flèche. Une alternative aux cartes prépayées et aux forfaits avec un engagement de 12 ou 24 mois. C’est même le fer de lance de certains grands opérateurs qui pour rivaliser avec Free ont tout simplement décidé de créer leur propre marque comme Sosh, Red By SFR ou encore B&You pour ne proposer quasi exclusivement des offres sans engagement. Alors, comment choisir son offre et surtout son opérateur ?

Choix du réseau mobile : SFR, Orange, Bouygues Telecom ou Free

Avant de faire votre choix sur l’offre il est important de rappeler qu’il existe aujourd’hui en France, quatre réseaux téléphoniques grand public disponibles à savoir Orange, SFR, Bouygues Telecom et le dernier en date Free. Chacun possède son infrastructure et a la main sur l’ensemble de son réseau, a cela vient s’ajouter les opérateurs qui viennent louer tout ou une partie d’un réseau, comme NRJ Mobile, Prixtel ou en La Poste Mobile. En fonction de votre localisation, il est possible d’avoir des performances plus ou moins évolué sur un des réseaux principaux. Il faut donc essayer se renseigner sur l’opérateur qui a la meilleure couverture autour de chez vous et pour cela vous avez plusieurs solutions :

  • La plus simple est de questionner votre entourage et de voir si certains opérateurs se distinguent par la qualité du réseau et l’expérience de vos proches avec chaque réseau
  • La deuxième est d’étudier les différentes antennes autour de chez vous et de savoir à qui elles appartiennent vous trouverez facilement ces informations sur le site de l’ARCEP pour valider la couverture réseau de votre quartier et voir quel opérateur couvre le mieux votre zone.

À la suite de votre analyse, vous allez déterminer quels sont les réseaux les plus appropriés et vous tourner vers les opérateurs principaux, mais aussi les MVNO (ceux qui louent les infrastructures aux plus gros)

Forfait sans engagement 5G : clairement l’avenir

Votre choix va pouvoir également se porter sur des opérateurs qui seront les premiers à vous donner accès à la 5G, cette nouvelle génération de réseau capable de proposer des débits bien plus élevés tout en étant sur votre smartphone. Aujourd’hui Orange est en tête des infrastructures et devrait être le premier opérateur à mettre à disposition des forfaits avec le nouveau réseau 5G.

L’avenir nous dira si les opérateurs basculeront leurs forfaits 4G vers la dernière génération sans demander de compensation supplémentaire aux bénéfices de l’installation du nouveau réseau et de son amélioration. Dans le cas où cela serait facturé, il faut s’attendre à quelques euros de plus par mois.

Avantages d’un forfait sans engagement

Le principal atout d’une offre sans engagement de durée est d’avoir la liberté de faire marcher la concurrence quand vous voyez qu’il y a des offres similaires ou mieux ailleurs. Aujourd’hui si vous êtes engagé et que vous voyez des offres en promotions chez le concurrent il est très difficile de négocier avec votre opérateur. En fonction de la date de fin de votre contrat et du montant du reliquat qu’il vous reste à payer, cela sera plus ou moins facile, mais dans les cas si vous êtes dans la première année de votre engagement cela est très compliqué de négocier une baisse de tarif du forfait que vous avez récemment contracté.

La facilité à récupérer votre numéro RIO et la procédure simplifiée vous permet de changer d’opérateur rapidement et de bénéficier d’une portabilité de votre numéro de téléphone en quelques jours d’un opérateur à l’autre, il suffit juste de suivre la procédure de transfert. Un argument qui pousse les opérateurs à ne pas vous laisser partir, il vous faut parfois juste un appel au service client de votre opérateur pour lui annoncé qu’une offre concurrente vous propose une meilleure offre. À partir de cela s’il est possible de s’aligner ou de vous proposer des options gratuites en plus de votre forfait vous allez-y avoir le droit.

Forfait sans engagement à moindres coûts

En prenant en compte les arguments annoncés ci-dessus, les opérateurs se battent réellement pour proposer des offres très alléchantes, surtout lors des périodes de fêtes. Le coût du forfait est bradé pour vos premiers mois d’engagement et parfois même à vie, vous souscrivez à une offre avec un maximum d’option de est de gigas pour quelques euros et ce tarif ne vient pas évoluer par la suite. Une pratique qui est régulière, mais qui peut se comprendre, le réseau mobile doit être de plus en plus large, car de nouveaux usages nécessitent de obligatoirement une connexion au réseau.

Des tarifs qui ont tendance à baisser tout simplement, car nous consommant plus de data mobile, et que les opérateurs peuvent répercuter sur les offres à grande échelle. La mutualisation des infrastructures est également une pratique qui permet de réduire considérablement les installations dans les terroirs où cela n’est pas rentable pour un seul opérateur et qui provoque malheureusement des zones blanches.